Société de Pharmacie de Bordeaux
SAVEZ-VOUS DISTINGUER CHÂTAIGNES ET MARRONS ? par Alain BADOC, 01 février 2004
menu

Les châtaignes du Châtaignier sont souvent appelées improprement marrons, d'où des confusions dangereuses.

La châtaigne n'est pas toxique. Crue, elle est peu digeste, comme toute espèce présentant de l'amidon, qui devient consommable après cuisson.

Le marron est par contre toxique, par sa richesse en saponosides. Sucés, ils peuvent provoquer nausées et coliques. Consommés lors de dînettes par les enfants, ils peuvent nécessiter un suivi hospitalier.

Une petite fille avait joué à la dînette et mangé des marrons. Elle a recommencé une deuxième fois et en est morte.

fruits
La châtaigne est le fruit du Châtaignier, Castanea sativa Mill., de la famille des Fagacées. Les fleurs femelles sont réunies par trois dans une cupule épineuse appelée bogue et donnent autant d'akènes, le central étant habituellement applati, les externes bien développés. Un akène est un fruit sec indéhiscent ne présentant qu'une seule graine.
marrons à gauche et châtaignes à droite

Le marron est une graine tirée du fruit du Marronnier d'Inde, Aesculus hippocastanum L., de la famille des Sapindacées, qui inclut dans les classifications récentes les Hippocastanacées d'autrefois. Le fruit est une capsule, c'est-à-dire un fruit sec déhiscent constitué de plusieurs carpelles. La capsule est épineuse et renferme trois loges, avec dans chaque loge une seule graine.

Le marron ressemble à la châtaigne, mais on peut facilement les distinguer : le marron est arrondi, alors que la châtaigne présente une partie pointue correspondant au style.

Par ailleurs, la bogue est nettement plus épineuse pour le Châtaignier et les feuilles des deux arbres sont très différentes : simples, allongées et dentées chez le Châtaignier et composées palmées chez le Marronnier.

Les deux espèces sont médicinales.

On utilise l'écorce, les feuilles, les chatons et les fruits du Châtaignier comme astringent, reminéralisant, sédatif, stomachique et tonique.

On utilise l'écorce et les graines séchées du Marronnier d'Inde comme antihémorragique, anti-inflammatoire, astringent et vaso-constricteur. Les intraits de marron d'Inde sont bien connus comme antihémorroïdaires.

feuille Marronnier
 
feuille composée palmée du Marronnier

menu